LES COULISSES DES MEDIAS/ 29 janvier 2013 / 08:24

L’extraordinaire réussite de BasketUSA(2)



basketusa
La suite de l’interview de Fabrice Auclert, le boss de BasketUSA.com.

Y a-t-il des équivalents à Basketusa.com dans d’autres pays d’Europe ?
J’ai réussi à avoir les stats de tous les sites de basket en France et en Europe. La France est le seul pays où NBA.com n’est pas numéro un ! A cause entre guillemets de BasketUSA. On est une exception culturelle. Avant les feuilles de stats, les vidéos, tu ne les avais que sur nba.com. Aujourd’hui, via la chaine youtube de NBA.com, tu arrives à avoir les vidéos et on peut récupérer les feuilles de stats assez facilement et les proposer. Résultat, de moins en moins de gens vont sur NBA.com puisque c’était les deux raisons majeures qui les incitaient à y aller. Le résumé écrit de NBA.com est réalisé par AP (l’agence Associated Press) et il y a la même sur tous les sites, CBS Sports, ESPN, USA Today. Nous, ou Basketsession, on ne fait pas de résumés plan-plan. Soit il est axé sur les Français, on met en avant LeBron James, des perfs exceptionnelles, alors qu’eux c’est très AFP (Agence France Presse), très factuel, sans prises de position. Selon les chiffres Google (Ad Planner), NBA.com, c'est 2.5 millions de visiteurs uniques sur le monde. Hoopshype n’est finalement qu'à 690 000. Donc même mondialement, BasketUSA joue dans la cour d'un Hoopshype, d'un Hoopsworld, etc. Aux Etats-Unis, les lecteurs sont plus « traditionnels » : c'est NBA.com et ESPN. Tous les recap écrits sont les mêmes... donc autant aller à la source. Par ailleurs, ESPN et NBA.com sont les seuls à proposer les résumés vidéo. USA Today, Hoopsworld ou encore NBC et CBS ne les ont pas.

Il y a 20 ans, en terme de ventes, il n’y avait pas d’équivalents en Europe à Mondial Basket, Cinq Majeur et MVP Basket. Mais même en plein tsunami NBA, les autres pays comme l’Espagne, l’Italie, la Grèce, la Serbie, etc, ont réussi à s'intéresser à la NBA tout en préservant leur culture, ils sont fiers de leurs équipes de clubs. En France, on aime se singulariser…
C’est une question de culture, on est très imprégné des Etats-Unis. Ça se voit dans les fringues, la musique, le cinéma. Chez les 12-18 ans et un peu plus, il y a un idéal US. J’ai l’impression que chez les ados italiens, espagnols, serbes ou russes le phénomène est moins fort. C’est ce que j’avais expliqué lors d’une réunion avec les gens de la fédé, lorsque l’on a relancé basketUSA.com on a estimé que les gens qui s’intéressaient au hip hop, à NBA 2K ne s’intéressaient pas forcément à la NBA, mais ils pouvaient devenir des lecteurs potentiels de basketUSA.com et on pouvait les accrocher à la NBA. C’est pour ça que l’on continue à parler des jeux, que lorsqu’un joueur NBA fait un morceau de rap, on va passer l'info, car la NBA c’est toute une culture. Il y a une culture Entertainment avec Shaq qui a un show quand même extraordinaire, il n’y a pas ça en France. Les gars sont des sportifs exceptionnels mais à côté il y a plein de choses, cinéma, musique, tout ça profite à la NBA (…)

Qui travaille à Basket USA ? Comment s’organise ce travail ? Déjà il faut être un lève tôt ?
Plus que ça, il faut être un oiseau de nuit ! Il y a quatre ans, on était matinal. On se levait à 7h30 et on mettait en ligne avant 10 heures. Quelqu’un avait vu un match via le League Pass, il faisait un résumé, et pour les autres on ne mettait que les résultats. L’audience grandissant, les gens deviennent de plus en plus exigeant, et aujourd’hui, par exemple pour le Martin Luther King Day, on a fait tous les matches. 11 matches, 11 résumés, et on fait les résumés aussi vite que NBA.com ou ESPN.com.

Combien êtes vous ?
Je rémunère dix personnes durant sept mois. Il y a deux salariés à plein temps, Dimitri Kucharczyk et moi. J’ai un commercial et un designer. Depuis un crash en 2011, on se concentre sur l’éditorial car j’ai confié la maintenance et les serveurs à une boîte. Par exemple, travaillent tous les jours pour moi, Benjamin Adler à Los Angeles, Christophe Elise en tant que photographe à Boston, Emannuel Laurin qui est basé en France mais qui part à Oklahoma City tous les ans en février. Plein de pigistes… Après l’été on redevient une équipe short car il n’y a plus de pub. Et comme on ne vit que de la pub… Par comparaison, en 2009, on était trois et on ne se rémunérait pas car il n’y avait pas d’argent…

Combien d’articles écrivez-vous par jour ?
Quand j’ai repris Basket USA, l’idée était d’en faire un blog personnel ou à 3-4. On avait tous un boulot à côté et on faisait un papier par jour. J’avais commencé à faire quelque chose d’historique. Tu regardes l’audience de ton blog, tu t’aperçois qu’il y en a de plus en plus, aussi tu colles de plus en plus à l’actu. On est rapidement passé à 6-8 articles quotidiens en se demandant s’il fallait bosser le week-end ou s’il fallait faire un break. Par exemple, les sites d’informatique d’où je venais ne bossent pas le week-end, car il ne s’y passe rien. On s’est dit que nous, il fallait suivre l’actu du week-end. Tu fais donc du 7/7, tu montes à 10 news, des gamins qui veulent écrire se proposent, etc. Ca été continu… On a l’impression que l’audience du basket baisse mais on peut aller chercher des nouveaux et c’est pour ça que l’on vulgarise à mort. Je ne peux pas comme Basketsession parler dans un ton aussi familier. Je mets le prénom du joueur dans le titre, toujours, même pour Tony Parker et LeBron James, sa taille dans tous les papiers. Je me dis que la personne qui va lire ce papier c’est peut-être le premier qu’elle lit. Donc Mitch Kupchak, il faut dire que c’est un general manager, etc. Il faut que ces gens là aient l’impression qu’on les prend par la main, qu’on va leur faire aimer la NBA.

Vous faites aussi des rétros ?
On avait préparé un hommage à Hakeem Olajuwon pour ses 50 ans depuis quinze jours. Ça été le papier le plus lu, le plus retweeté et le plus partagé sur Facebook de la journée. Nous avons des lecteurs de 40 ou 50 ans. Qui va leur faire un portrait d’Olajuwon, leur faire des highlights, leur rappeler son titre de 1994 ? Ce n’est plus la presse papier…

A BasketUSA, certains sont spécialisés dans les vidéos ou tout le monde peut en faire ?
Ah ! Non, je n’y touche pas (rires). Un exemple : pour le premier triple double de Nicolas Batum, on fait compiler toutes ses actions via le League Pass pour un montage de cinq minutes. C’est Dimitri qui sait faire ça après sa formation à l’ESJ (Ecole Supérieure de Journalisme de Paris). C’est quand même lui qui a fait la formation Twitter aux élèves de sa promotion, le prof ne connaissait pas !

La suite demain.

Commentaires

1. Le 29 janvier 2013 à 13:19

Rarement lu une interview des coulisses des média basket aussi passionnantes. Bravo à l'interviewé et l'interviewer.

2. Le 24 avril 2013 à 09:32

Monster Beats by dre solo

3. Le 24 avril 2013 à 09:33

chaussures louboutin Etats-Unis, jusqu'à 70% de remise

4. Le 24 avril 2013 à 09:34

clarisonic kaufen,clarasonic mia,clarisonic mia kaufen

5. Le 24 avril 2013 à 09:34

Beats By Dre,Monster Beats,Monster Beats By Dr.Dre,Beats By Dre Billig Kaufen

6. Le 29 avril 2013 à 00:36

arement lu une interview des coulisses des média basket aussi passionnantes.

7. Le 16 mai 2013 à 03:46

[URL=www.asextoys.com/p/g-spot... G-spot Stimulation Vibe[/URL]
is the best vibrator for women who like sexual foreplay and g-spot stimulation.This adult sex toy of course belonging to a kind of vibrator, but it is different from the tradition, which has special structure and function, and we promise that this G Spot vibrator will take you to experience a wonderful different sexual time.

8. Le 22 mai 2013 à 05:22

Fixie bike accessories wholesale, wholesale prices so that you feel comfortable buying, ease of use.

9. Le 24 mai 2013 à 08:41

z Click on the user name, the availability of the items you want, you are welcome to the Newfreeshipping.

10. Le 22 août 2013 à 13:20

Be sure to genuinely much like the product; otherwise you'll have difficult occasion selling the idea.

11. Le 22 août 2013 à 13:21

Each of the threats along with cuts are brimming with hot air flow. There is utterly no reason to generate a single lower. This sequester is merely reducing the number of increase around last year’s finances. The govt is getting referrals with these kind of cuts for you to inflict pain so as to gain sympathy.

12. Le 22 août 2013 à 13:21

Educating children the benefit of having right along with what foods comprise a well-balanced diet is crucial to promoting proper lifestyle when young. If you happen to be an educator, teach children regarding the importance involving nutrition by way of games. Games support foster an increased comprehension involving important matters as children will probably relate for you to and preserve information whether it is presented in a very fun means.

13. Le 22 août 2013 à 13:21

to is guaranteed with the Constitution. The 1st Amendment includes the correct 'to petition government entities for a new redress involving grievances. " While interpreted with the courts.

14. Le 22 août 2013 à 13:23

The catch is that your fungi live inside/under your nail, a hard structure, so it is rather difficult for you to kill your fungi devoid of the proper cure, and this specific nasty disease often reappear from a successful treat.

15. Le 9 janvier 2014 à 08:45

In the end the idea mature about me personally, andf the other morning without the idea We would feel uncomfortable

Ajouter un commentaire

Le code HTML sera affiché comme du texte.

Blog Widget by LinkWithin